2009/2010 – BENOIT VOLLMER

Photographie benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010

Photographie benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010

La résidence avait pour thème le paysage.

Lors du comité de sélection du mois de juin 2009, le photographe Benoît Vollmer a été choisi parmi les 80 dossiers de candidatures reçus à la suite de notre appel à projet. Il est à noter la très bonne qualité des propositions qui nous sont parvenues à la fois de France et de l’étranger tout aussi bien de la part de jeunes artistes que de valeurs confirmées.

Ce photographe eut à traiter la question du paysage sur le territoire du Pays Pyrénées – Méditerranée (PPM) qui comprend 63 communes allant de Prats de Mollo à Cerbère. Pendant le temps de son travail sur place, il avait la charge d’animer des classes PAC (en ce qui concerne le primaire et le collège (classe de 6ème et classe UPI, Unité Pédagogique d’Intervention – élèves handicapés) ainsi qu’un atelier artistique au Lycée Déodat de Séverac avec une classe de première. Des rencontres avec des groupes constitués (Amis du musée, groupes d’artistes ou d’amateurs …) et des temps portes ouvertes ont été organisés ainsi que deux conférences. À la suite de cette résidence, des expositions ont eu lieu sur les communes associées : Galerie Marianne à Argelès, , la Maison de la Catalanité, dépendant du Conseil général des PO à Perpignan, et à la Capelleta à Céret).

L’objet de cette résidence était d’aborder différemment la problématique du paysage en donnant à l’artiste la possibilité d’apporter sa conception dans cette approche. Bien entendu, l’exposition qui se tenait cet été-là au musée de Céret n’y était pas pour rien. Cette résidence fut à la fois une contribution au traitement du paysage par les peintres, mais aussi une contribution au débat sur les notions de paysage, de territoire, de rupture ou de continuité, à la fois dans le domaine pictural (peinture/photographie), mais aussi dans le temps (présent/passé), dans l’espace (distance et représentation), et dans la relation sociale au paysage.

Le projet retenu par le lycée Déodat de Séverac à Céret a porté sur une partie très singulière du paysage : il s’agissait de diriger le regard sur le lycée lui-même, pendant sa rénovation. Une réflexion sur la question de l’espace et du territoire en transformation.

Réalisation des actions pédagogiques ICI

 La résidence Lumière d’Encre 2009/2010 était soutenue par :

  • Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales
  • Le Pays Pyrénées-Méditerranée et l’Europe
  • Le Conseil Régional Languedoc-Roussillon
  • L’Inspection d’Académie Languedoc-Roussillon
  • La Direction régionale des Affaires Culturelles-Ministère de la Culture
  • L’Europe

 

Photographie benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010

Photographie benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010

PAUSE ET DEPOSE
L’œuvre de Benoît Vollmer dans le Pays Pyrénées-Méditerranée

Bougé.
Le vert est mis, solidaire du mouvement.
La couleur change. Il y a donc un effet du mouvement sur la couleur perçue. Pourtant l’image est fixe.

Benoît Vollmer dit que tous les végétaux ne se déplacent pas de la même façon sous l’effet des rafales de vent.

Pourtant, Benoît Vollmer parvient à anticiper ce mouvement en fixant un temps de pause qui dépend du végétal et de la vitesse du vent.
On est donc dans une situation où le photographe arrête le mouvement pour le montrer, lui donner une image.

Ici, le temps de pause n’est pas, contrairement au sens de « suspension momentanée d’une action1», un temps d’arrêt, mais plutôt un temps qui enregistre le mouvement. Un temps qui anime. Un temps qui laisse le temps s’écrire dans l’espace du négatif. La lumière dispose donc du temps de pause pour se déposer sur le support photographique.

Que voyons-nous2?
Une image fixe qui délivre une sensation de mouvement. Qui court- circuite le cerveau pour foncer tout droit sur le système nerveux.
Chacun ressent : entend, voit, conserve, du vent.

En musique, la pause est un silence, équivalent à une mesure. Le langage est curieux. Ici, dans la photographie de Benoît Vollmer, la pause permet d’entendre le mouvement, elle est musique.
L’art de Benoît Vollmer est bien un art de la sensation.

Le travail ici présenté est une étape importante dans son parcours esthétique.
De l’illusion documentaire de l’esthétique de l’école allemande à la « logique de la sensation3» l’écart n’est, en fait, pas si grand. Benoît, tout en persistant dans un travail sériel sort de cette rigueur documentaire. Son travail s’attache désormais plus à l’approfondissement d’une sensation, à l’étude de sa variation, à sa multitude, qu’à la rigueur du processus photographique mis en place.

Artiste hors normes, Benoît Vollmer livre ici une œuvre aussi vivace que stimulante.

Claude Belime, Robert Majenti
Céret, le 09 avril 2010

1 Petit Larousse de poche.
2 En fait, la vue n’est pas le seul sens en cause, mais il faut bien se comprendre.
3 Expression empruntée à Gilles Deleuze « Francis Bacon logique de la sensation » Seuil 1981.

 

Conférence Benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010  Galerie Marianne, Commune d’Argelès

Conférence Benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Marianne, Commune d’Argelès

Conférence Benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010  Médiathèque, Ludovic Massé, Céret

Conférence Benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Médiathèque, Ludovic Massé, Céret

Conférence Benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Marianne, Commune d’Argelès

Conférence Benoit Vollmer dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Marianne, Commune d’Argelès

Conférence Benoit Vollmer et présentation de ses anciens travaux personnels dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Lumière d’encre, Céret

Conférence Benoit Vollmer et présentation de ses anciens travaux personnels dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Lumière d’encre, Céret

Conférence Benoit Vollmer et présentation de ses anciens travaux personnels dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Lumière d’encre, Céret

Conférence Benoit Vollmer et présentation de ses anciens travaux personnels dans le cadre de la résidence Lumière d’encre 2009-2010 Galerie Lumière d’encre, Céret

 

 

L'indépendant 25-11-2009

L'indépendant 25-11-2009

L'indépendant 26-02-2010

L'indépendant 26-02-2010

 

ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES BENOIT VOLLMER

Né en 1983, nationalité française
Représenté par la Galerie Paul Frèches, Paris
www.benoitvollmer.com
www.paulfreches.com

EXPOSITIONS PERSONNELLES
2009 Liminaire, Galerie Paul Frèches, Pari

EXPOSITIONS COLLECTIVES
2008 Festival Photo Levallois
Festival + 1000 à Rossinière (Suisse)
Photoforum Pasqu’art, The selection 2008, Bienne (Suisse)
Maison de l’architecture en Ile de France
2007 Musée Neuhaus, Journées Photographiques de Bienne (Suisse)
Ambassade de Suisse, Paris
Centre dramatique National, Montreuil

PRIX ET BOURSES
2008-2009 Résidence à Paris, Programme Cité Culture
2008 Mention spéciale du jury, Prix Photographique, Ville de Levallois-Epson
2007 Finaliste de la 33ème Bourse du talent Kodak/photographie.com

PUBLICATIONS
Post-it, galerie Paul Frèches, 2009-09-14
ALT+1000, Editions Infolio, Gollion, 2008
Béton en Scène, Editions Filigranes, Paris, 2007

FORMATION
2006-2008 Formation supérieure en photographie, école de Photographies de Vevey (Suisse)
Workshops avec Stéphane Couturier, Thibaut Cuisset, Tom Drahos, Gilbert Fastenaekens,
Alain Fleischer, Christian Gattinoni, Aki Lumi, Eric Nehr, Yuki Onodera, Eric Rondepierre,
Geroges Rousse, Regina Virserius et Xavier Zimmermann

2005-2006 Formation professionnelle accélérée, école de Photographie de Vevey