Décembre 2016 : Crust de Claude Belime

Né d’un désir de connaître l’autre, son travail, issu d’une confrontation au monde, fut d’abord l’expression de rencontres humaines. Par la suite, il évolue vers une quête plus personnelle et tend à créer un lien entre l’espace du dedans et l’espace du dehors. L’intime se mêle à l’extériorité, il se crée une autre entité, « l’extime ».
Dans le cadre d’une photographie directe, l’artiste ne s’enferme pas dans une pratique unique ; il utilise de nombreux langages de la photographie d’aujourd’hui pour rendre compte de la complexité des choses. Sa pratique se développe dans une discussion avec le monde dans lequel nous vivons, que l’on transforme et qui nous nourrit. Par sa proposition, il cherche à provoquer une fêlure, une fissure chez celui qui la reçoit.
Photographe depuis plus de vingt ans, membre fondateur du collectif La Fenêtre et de Lumière d’Encre, qui organise des résidences d’artistes annuelles sur le médium photographique à Céret (voir http:// www.lumièredencre.fr), de la revue Regards (http://www.revue-regards.com/), mise en place et suivi d’observatoires du paysage, interventions pédagogiques régulières autour de la photographie, de son histoire et de ses pratiques et du paysage, images présentent dans différents fonds photographiques (CdbM Le Perreux ; Montpellier ; In Fine…) et collections privées…

Dossier de presse : http://www.lumieredencre.fr/wp-content/uploads/2017/07/Dossier-de-presseClaude-BELIME-décembre-2016.pdf